COMPÉTENCE DE CHOISIR LES VERBES SYNONYMIQUES DU FRANÇAIS CHEZ ÉTUDIANTS DU SIXIÈME SEMESTRE L’ANNÉE UNIVERSITAIRE 2015/2016.

25  Download (0)

Full text

(1)
(2)
(3)
(4)
(5)
(6)
(7)

i

RÉSUMÉ

Elmisadina, 2113131013. Compétence de Choisir Les Verbes Synonymiques du Français chez Étudiants du Sixième Semestre L’année Universitaire 2015/2016. Section Française, Département des Langues Étrangères, Facultés des Lettres et des Arts, Université de Médan, 2016.

Le but de cette recherche est de savoir la compétence des étudiants de la section française de choisir les verbes synonymiques du français et savoir les fautes faites. Dans cette recherche, la méthode utilisée est la méthode descriptive qualitative.

L’échantillon de cette recherche est les étudiants du sixième semestre qui ont déjà

réussit le cours de Rédaction 1 et Rédaction 2 qui comprennent nombre 25 personnes. Les données obtenues sont analysées en formant la distribution relative de pourcentage :

Pi = ��

X 100 %

Le résultat de la recherche de la compétence des étudiants du sixième semestre de

l’année universitaire 2015/2016 de choisir les verbes synonymiques du français est

51,2% avec le catégorie Incompétence (E). Les fautes sont que les étudiants manquent le vocabulaire français, manquent d’identifier le sens des mots et des phrases, et ils ne pas maîtriser de conjuguer les verbes correctement.

(8)

ii

ABSTRAK

Elmisadina, 2113131013. Kemampuan Memilih Verba Bersinonim dalam Bahasa Prancis pada Mahasiswa Semester 6 Tahun Ajaran 2015/2016. Program Studi Pendidikan Bahasa Prancis, Jurusan Bahasa Asing, Fakultas Bahasa dan Seni, Universitas Negeri Medan, 2016.

Penelitian ini bertujuan untuk mengetahui kemampuan mahasiswa dan mengetahui kesalahan-kesalahan yang dilakukan mahasiswa dalam memilih sinonim verba dalam bahasa Prancis. Metode yang digunakan dalam penelitian ini adalah metode deskriptif kualitatif. Sampel dari penelitian ini adalah mahasiswa/i semester 6 yang terdiri dari 25 orang dan telah lulus mata kuliah Rédaction 1 dan Rédaction 2. Hasil penelitian ini dihitung dengan menggunakan rumus:

Pi = ��

x 100 %

Hasil dari penelitian ini menunjukkan bahwa kemampuan mahasiswa/i semester 6 tahun ajaran 2015/2016 dalam memilih sinonim verba dalam bahasa Prancis adalah 51,2 % dengan kategori tidak mampu (E). Kesalahan yang dilakukan diantaranya adalah penguasaan kosa kata bahasa Prancis mahasiswa yang terbatas, ketidakpahaman mahasiswa dalam mengidentifikasi makna kata dan kalimat, dan ketidakmampuan mahasiswa dalam mengkonjugasi verba.

(9)

iii

AVANT – PROPOS

D’abord, je remercie à Allah le Tout-Miséricordieux et le

Très-Miséricordieux, grâce à Son grand amour, j’arrive à finir mon mémoire. Je me rends compte que ce mémoire n’est pas parfait, voilà pourquoi, j’accepterai volontairement

des critiques et des conseils pour l’améliorer.

À cette occasion, je voudrais bien adresser mes remerciements aux Mesdammes et Messieurs.

1. Prof. Dr. Syawal Gultom, M.Pd,. en tant que Recteur de l’UNIMED.

2. Dr. Isda Pramuniati, M.Hum., en tant que Doyenne de la Faculté des Lettres et

des Arts de l’UNIMED et en tant que Conseilleuse de l’Académique.

3. Dr. Evi Eviyanti, M.Pd., en tant que Chef du Département de la Langue Étrangère.

4. Risnovita Sari, S.Pd., M.Hum., en tant que Secrétaire Département de la Langue Étrangère.

5. Dr. Zulherman, M.M., M.Pd., en tant que Chef de la Section Française 6. Dr. Hesti Fibriasari, M.Hum., en tant que Directrice I de mon mémoire. 7. Andi Wete Polili, S.Pd., M.Hum., en tant que Directeur II de mon mémoire. 8. Tour mes chers professeurs de la Section Française : Dr. Irwandy, M.Pd., Dr.

Marice, M.Hum., Dr. Jubliana Sitompul, M.Hum., Dr. Mahriyuni, M.Hum., Drs. Balduin Pakpahan, M.Hum., Drs. Pengadilen Sembiring, M.Hum., Rabiah Adawi, S.Pd. M.Hum., Nurilam Harianja, S.Pd, M.Hum., Dra. Elvi Syahrin, M.Hum., Wahyuni Sa’dah, S.Pd., M.Si., Junita Friska, S.Pd., M.Pd., Abdul Ghofur, S.Pd., M.Pd.

9. Ma grande famille. Ce mémoire est destiné spécialement aux mes parents, mon cher père Drs. Elisman et ma chère mère Dra. Sudarmi, c’est pour vous, mes premiers amours, mes héros qui me donnent toujours des courages, conseils, motivations, intentions et prières inestimables. Ce mémoire est aussi destiné pour

ma sœur Amira Rizqa Akmal, et mon frère M. Rifqi Akbar. Je vous aime de tout

mon cœur, ma famille. Qu’Allah nous réunira dans le paradis. Aamiin ya Rabbal ‘alaamiin.

(10)

iv

dans ma vie, de donner des merveilleuses couleurs dans ma vie, de donner des

moments précieux et inoubliables, de m’accompagner dans le meilleur et le plus dur temps dans ma vie. J’espère que nous atteignons nos rêves et notre grand

succès. Je vous aime beaucoup.

11. La grande famille de Palang Merah Remaja 001 SMA N 2 Medan. Je vous remercie de me donner le courage. Nos moments sont précieux.

12. Mes amis au domaine de PPLT 2014 à SMAN 1 Galang qui m’ont donné trois mois super, c’est un moment inoubliable. Vous me manquez beaucoup.

13. Les étudiants du français de l’année universitaire 2009, Kak Siti Annisa Lubis, Kak Farahdiba, Kak Nazrah, Bang Randy Hutabarat, Bang Rasoki Ramadhan, Kak Sari Harahap, Bang Mambang et Kak Ayokta Ghea, je vous remercie de tous les meilleurs choses que vous me donner. J’adore votre bonne personnalité. 14. Les étudiants 2013 que je ne peux pas citer tous les noms qui m’ont déjà aidé de

réaliser cette recherche, je vous remercie.

15. Je remercie à Malisa Eva Susanti, S.Pd et tous côtés qui m’aident à finir ce

mémoire.

Medan, Avril 2016

Elmisadina

(11)

v

E Avantages de la Recherche ...7

CHAPITRE II RECOURS DE THÉORIES ...8

A. Plan de Théorie ...8

CHAPITRE III MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE ...21

A. Méthode de La Recherche ...21

B. Lieu de La Recherche ...22

C. Population et Echantillon ...22

1. Population de la Recherche ...22

(12)

vi

D. Instruments de Collecter des Données. ...23

1. Fiabilité du Test ...24

2. Validité du Test ...29

3. Index de Difficulté ...30

E. Technique de Donner la Note ...31

F. Technique d’Analyse des Donnés ...32

CHAPITRE IV RÉSULTAT DE LA RECHERCHE ...34

A. Analyse des Données ...34

1. Compétence des Étudiants ...34

2. Description de la Note ...34

3. Description de Pourcentage de Compétence...36

4. Description Générale de la Compétence des Étudiants ...40

B. Analyse de Résultat ...41

CHAPITRE V CONCLUSION ET SUGGESTION ...63

A. Conclusion ...63

B. Suggestion ...64

(13)

viii

ANNEXES

Instrument du test

Réponse de l’instrument du test

Validité du test

Index de Difficulté

Note des Étudiants

Question de l’interview

(14)

1

CHAPITRE I

INTRODUCTION

A. État Des Lieux

La compétence d'exprimer les idées clairement devrait être possédé par les

personnes dans le cadre de la société académique, en particulier les étudiants.

Généralement, ils vont toujours faire tous les activités academiques comme les

activités de cours, les discussions et créer des œuvres écrites. Par conséquent , ces activités exigent les étudiants n‟ont pas seulement un large vocabulaire, mais aussi la compétence de choisir les mots plus précisément, plus appropriés et plus

harmonie pour représenter le but et les idées dans la langue orale ou bien écrite.

Alors,il devient un défi plus difficile pour les étudiants étudiant la langue

étrangère, dans ce cas est les étudiants du français.

Hardjono (1988) dit, « dari semua aspek dasar bahasa asing yang harus

dikuasai siswa dalam proses belajar aspek kosa kata dianggap yang paling

penting karena tanpa penguasaannya tidak mungkin orang bisa menggunakan

bahasa asing ». C'est-à-dire, tous les aspects fondamentaux de langue étrangère

qui doivent être maîtrisées des apprenants dans le processus d‟enseignement, l‟aspect de vocabulaire est considéré le plus important parce que sans une maîtrise

du vocabulaire, il est impossible d‟utiliser une langue étrangère.

Pour écrire un texte ou l'écriture, les étudiants en français non seulement

(15)

2

l'écriture a une bonne structure, mais plus que cela, le mot choisi doit approprié à

la nuance et être acceptable dans la société de langue.

L‟une des choses qui devrait être pris en compte d‟enrichir le vocabulaire et

de choisir des mots est de prêter attention aux relations sémantiques lexicales,

dans ce cas est l‟aspect de synonyme. Cela veut dire que c‟est possible d‟écrire

une bonne écriture fait par les apprenants en employant les synonymes pour éviter

les répetitions des mots, enrichir le vocabulaire, même pour nuancer et préciser

de la pensée.

Néanmois, le problème se trouvant chez étudiants est autour de la vocabulaire

et de la compétence de choisir quels mots parmi les synonymes étant plus

appropriès et plus correspondance à representer les idées. Cela est démontre par

une pré-recherche chez étudiants, l‟auteur trouve que les étudiants observés ont la difficulté de choisir le synonyme du verbe « mettre » dans un contexte de la

phrase. Les fautes trouvées comme :

(la phrase à changer) :

« Mets le vin de la bouteille dans cette carafe »

(“letakkan anggur itu dari botol kedalam tempat air ini”). (la phrase étant changé par l‟étudiant observée) :

« Boit le vin de la bouteille dans cette carafe »

(“minum anggur itu dari dalam botol kedalam tempat air ini”)

La phrase fait par l‟étudiant est faux. Le synonyme du verbe « mettre » dans le contexte de la phrase est le verbe « verser ». Alors la phrase correct est :

« Verse le vin de la bouteille dans cette carafe ».

(16)

3

Le pre-récherche prouve que les étudiants ont encore la difficulté de choisir le

synonyme des verbes. L‟une des raisons pourquoi ils ne peuvent pas choisir les mots correct c‟est parce qu‟ils manquent du vocabulaire et manquent de maîtriser le sens ou bien la signification des mots. Enfin ils ne peuvent pas de choisir les

verbes correct parmi ses synonymes.

Cependant, les apprenants devraient pouvoir distinguer le sens de chaque

mots. Tous les mots, pourtant ils sont synonymiques, ont le sens propre. Par

conséquent,pour choisir le mot qui va utilisé doivent se référe au dictionnaire de

décider quels mots sont plus appropriés et précises pour être choisi. Ainsi, le

problème d'incompréhension ou de comprehension contradictoire à ce qui doit

être exprimé peut être évitée.

Les mots sont synonymique parce qu‟ils sont polysémique. Par exemple, le mot « faire » peut être synonymique avec le mot « écrire » dans un contexte.

L‟exemple d‟une phrase en mot «faire » pouvant être changé par le mot « écrire ».

« tu ne peux pas faire cette lettre tout seul »

Dans cette phrase, le verbe « faire » est générique. Le verbe « faire » est

fonctionné en tant que verbe support dont il n‟est pas séléctionné lexicalement par leur propre signifié. Alors, le verbe dans la phrase peut être changé par le

verbe specifique, c‟est le verbe «écrire ». Donc, la phrase devient : « tu ne peux pas écrire cette lettre seul ».

Ensuite, l‟autre exemple du verbe « Faire » est l‟exemple du verbe Faire +

(17)

4

« Le professeur va faire participer un membre dans ce groupe de

discussion ».

Alors, dans cette phrase, les mots « faire participer » peut être changer avec le

verbe « admettre ». Selon le site http://synonymes.woxikon.fr, il existe trois sens

du verbe « faire participer », ce sont le sens « associer », « intéresser », et

« relation ». Alors, de chaque sens, ils ont le synonyme different. Cela dépend du

contexte de phrase.

La competence de choisir des mots est une compétence qui devrait être

mesuré aux étudiants des langues en général et aux étudiants du français en

particulier. Ainsi, cette recherche a une correlation du cours de redaction. Parce

que, le cours de la redaction est un cours concernant de produire un bon texte.

Produire un bon texte, cela être necessaire d‟enrichir le vocabulaire et d‟éviter la répetition. Alors, ils sont liés avec l‟aspect de la synonymie. À cause de cette raison, l‟échantillon de cette recherche est les étudiants de sixième semestre qui

sont déjà passé le cours de la rédaction 1 et 2. Pour collecter les données, l‟auteur

utilise la technique du test écrit étant correspondu avec la compétence equivalent

du niveau DELF B1 junior.

La recherche concernant les synonymies a déjà être fait en 2011 par l‟étudiant du français de l‟Universitas Negeri Medan s‟appellant Desi Br Perangin Angin en le titre « L‟analyse de Synonyme du Mots Argotique dans la Conversation Français par Internet ». Sa recherche est fait pour d‟identifier les synonymes des

(18)

5

français utilisent les noms des action, les noms des métiers et les noms des

science, les verbes intransitif et l‟adjectifs qualificatifs.

Ensuite, la recherche concernant les synonymes est aussi fait en 2013 par

l‟étudiant de l‟Universitas Pendidikan Indonesia s‟appellant Nunu Gusty Septianidont le titre est « Analisis Tingkat Pemahaman Mahasiswa Terhadap

Penggunaan Fukushi Kitto Dan Kanarazu». Le résultat trouve que les étudiants du

Japonais n‟ont pas encore la compétence de distinguer le mot Fukushi, Kitto et Kanarazu dans la phrase. La compréhension de les distinguer des étudiants a le

pourcentage 52,945%. Alors, 73,33% les étudiants avouent qu‟ils ont les difficultés de les utiliser et de les distinguer dans la conversation courant.

Bien que la donnée soit dans le japonais, le français a le même problème

comme la langue étrangère. Il est nécessaire de faire une recherche à savoir la

compétence des étudiants d‟utiliser les mots et de choisir les synonymes des mots.

Il existe certainement la difference entre cette recherché avec la recherché

précédent. La distinction se trouve de technique de collecter de données et le but

de la recherche. La prémière recherche précédente collecte les phrases de

l‟internet contenant les mots argotique, puis l‟auteur fait l‟analyse des mots de

l‟aspect des synonymes. Alors, la deuxième recherche précédent analyse la compétence des étudiants du Japonais. Tandis que, la recherche qui va être fait a

le but de savoir la compétence des étudiants du français d‟utiliser la technique du test écrit.

(19)

6

recherche est exprimée dans le mémoire dont le titre est Compétence de choisir

les verbes synonymiques du français chez étudiants du sixième semestre

l’année universitaire 2015/2016.

B. Limitation du problème

Pour que cette recherche soit bien organisée et bien préparée, il faut mieux de

limiter les problèmes. Cette recherche s‟oriente vers la compétence de choisir les verbes synonymiques dans le même contexte.

C. Formulation du Problème

Les formulations du problème sont :

1. Quelle est la compétence des étudiants de choisir les verbes

synonymiques du français ?

2. Quelle sont les fautes des étudiants de choisir les verbes synonymiques du

français ?

D. But de la Recherche

Cette recherche a pour but de :

1. Savoir la compétence des étudiants de choisir les verbes synonymiques du

français.

2. Savoir les fautes des étudiants de choisir les verbes synonymiques du

(20)

7

E.Avantages de la Recherche

La bonne analyse doit avoir des avantages pour les lecteurs et autre personnes

qui lisent. Donc les avantages de cette recherche sont destinés aux:

1. Apprenants

Cette recherche pourrait aider les apprenants à enrichir le vocabulaire de

l‟aspect du synonyme. Les apprenants sachent bien comment choisir le synonyme des mots correctement en français et alors, ils pourraient

produire une bonne phrase dans le cours de l‟expression écrite ou bien de la rédaction.

2. Enseignants

Cette recherche peut être utilisée comme l‟une des sources d‟enseignement

pour le cours de français, particulièrement pour le cours de rédaction et de

production écrite. Les professeurs qui enseignent ce cours peuvent utiliser

cette recherche pour les devoirs ou comme les matériaux d‟enseignement.

3. Séction Française

Pour ajouter la référence des étudiants de faire l„autre recherche qui parle

de choisir le synonyme des mots et pour ajouter la connaissance des

(21)

63

CHAPITRE V

CONCLUSION ET SUGGESTION

A. Conclusion

Basé du résultat de la recherche présenté dans la chapitre IV, l’auteur peut

tirer la conclusion comme :

1. La compétence des étudiants du sixième semestre de choisir les verbes

synonymiques de la section française l’année universitaire 2015/2016 est

51,2% ou bien il se trouve dans la catégorie Incompétent (E). le

synonyme du verbe « Faire » est maîtrisée par les étudiants dans la

catégorie plus élevée (71%). Ce verbe exprime le sens de réaliser, de

réaliser une chose abstraite, de produire, de prendre quelquechose, gagner,

effectuer, accomplir, etc. L’auteur conclus que le verbe dans cette

catégorie est le verbe qui est souvent écoutés, utilisés et pratiquées par les

étudiants car il est un verbe générique et polysémique. Le verbe

« Mettre » est utilisée par les étudiants dans la catégorie plus basée (15%).

Ce verbe exprime une action de faire changer de lieu, de faire passer une

chose, de disposer, d’écrire, de faire fonctionner, etc. L’auteur conclus que

le verbe dans cette catégorie est le verbe ayant beaucoup de synonymes et

le verbe étant polysémiques, mais ils ne connaissent pas bien les verbes

(22)

64

(60%) est le verbe « Dire » , puis il est suivi par le verbe « Avoir » (55%),

et le verbe « Donner » (41%).

2. Quelques fautes trouvés comme : les étudiants manquent des vocabulaires

français, ils ne sont pas familier avec des verbes spécifiques, en plus, les

étudiants ne comprennent pas le sens de la phrase, ainsi, cela provoque

qu’ils ne savent pas quel verbe qui est synonymique avec le verbe dans le

contexte de la phrase, alors ils font la faute de choisir le verbe étant

synonymique avec le verbe qui va être changé dans le contexte de la

phrase. L’un des verbes qu’ils ne savent pas sont le verbe « coller » et

«apposer », alors ils font les fautes de mettre le verbe dans le contexte. La

suite, les autres fautes faites parce que les étudiants ne maîtrisent pas la

conjugasion des verbes français. L’un des raisons, ils ne comprennent pas

le contexte de la phrase. Les étudiants ne comprennent pas le contexte, par

conséquent ils font la faute de conjugaison des verbes « verser »,

« arranger », « accoucher », « rédiger », « confier », « répéter »,

« remporter », « accorder », « signaler », « distribuer ». Donc, ils mettent

la faute de la conjugaison.

B. Suggestion

Selon la conclusion, puis l’auteur a suggestion pour :

1. Il est souhaitable que les étudiants pratiquent souvent les verbes

(23)

65

répétition, à nuancer et préciser la pensée. Ainsi, ils peuvent augmenter la

compétence du français. Enfin, il est capable de choisir les mots corrects

pour s’exprimer une phrase en utilisant les synonymes des mots à l’orale

ou à l’écrite et il est important de consulter au professeur et au

dictionnaire. Dans cette recherche, l’auteur analyse les verbes

synonymiques, à d’autre auteur pourrait faire une recherche sur les

adjectifs synonymiques ou les noms synonymiques.

2. Il est souhaitable que l’enseignement du français donne les matériaux

concernant la sémantique ou bien le cours de la sémantique est donné

profondement. Alors, les étudiants ont la connaissance du synonymie qui

est bénéfique d’améliorer la compétence d’écrire, pour qu’ils puissent

(24)

66

BIBLIOGRAPHIE

Anonyme. 2009. Le Bescherelle Poche Conjugaison. Paris : Hatier

Arikunto, Suharsimi. 2013. Prosedur Penelitian. Jakarta: Rineka Cipta

Cuq, Jean Pierre et Isabelle Gruca. 2002. Cours de Didactique du Français Langue Etrangère et Seconde. Paris: Librairie. Larouse.

Dumarest, Daniel et Marie-Helene Morsel. . 2004. Le Chemin des Mots.Grenoble: Presses Universitaires de Grenoble.

Elmi, Taddei Giancario. 1981. Homonymie, Synonymie, et Thesaurus Juridiques. Italia: Instituto per la Documentazione Giuridicadel C.N.R.

Grevise, Maurice., Goosse, André. 2008. Le Bon Usage. Bruxelles: De Boeck Doculot.

Gulo, W. 2002.Metodologi Penelitian. Jakarta: Grasindo

Hall, Joan Kelly. 2011. Methodefor Teaching Foreign Languages. New Jersey: Merrill Prentice Hall.

Hardjono, Sartinah. 1988. Psikologi Belajar Mengajar Bahasa Asing. Jakarta: Depdikbud.

Hurford, James R, Heasley, Brendan., Smith, Michael B. 2007. Semantic. Cambridge: Cambridge university Press

Irwandy.2013. Metode Penelitian Untuk Mahasiswa, Guru dan Peneliti Pemula. Jakarta: Halaman Moeka.

Moleong, Lexy, J. 2006, Metodologi Penelitian Kualitatif, Bandung: Remaja Rosdakarya.

Nurgiyantoro, Burhan. 1995. Penilaian dalam Pengajaran Bahasa dan

Sastra.Yogyakarta: BPFE-Yogyakarta.

Rey, Alain. 2006. Le Robert Micro Dictionnaire de la Langue Française. Paris: Poche

(25)

67

Robbins, Stephen P., & Judge Timontly A. 2009. Perilaku Organisasi. Jakarta: Salemba Empat.

Setiyadi, Ag. Bambang. 2006. Metode Penelitian Untuk Bahasa Asing Pendekatan Kuantitatif dan Kualitatif. Yogyakarta: Graha Ilmu.

Tim Penyusun. 1989. Kamus Besar Bahasa Indonesia. Jakarta : Balai Pustaka.

Unimed. 2011. Buku Pedoman. Medan: Unimed.

Kleiber, George. 2014. La synonymie - « identité de sens » n’est pas un mythe. http://pratiques.revues.org/1262. page consulté le 10janvier 2016.

http://www.français.muller.free.fr/divisiter/ compétence.html. , page consulté le 14 novembre 2015.

http://www.ccdmd.qc.ca/media/lect_3_3-09Lecture.pdf , page consulté le 26 décembre 2015.

http://www.espacefrançais.com/synonymie-antonymie-homonynymie-paronymie/ page consulté le 17 janvier 2016

http://www.lepointdufle.net/p/vocabulaire1.htm, page consulté le 10janvier 2016

Figure

Updating...

References

Scan QR code by 1PDF app
for download now

Install 1PDF app in