LES INTELLIGENCES MULTIPLES DANS LE MAG' 1 ET LE CADRE EUROPEEN COMMUN DE REFERENCES POUR LES LANGUES (CECRL).

Teks penuh

(1)

Table de Matières

2.2 Caractéristiques des Apprenants de L2 2.3 Aperçue de l’Intelligence

2.4 Intelligences Multiples de Howard Gardner

2.5 Cadre Européen Commun de Référence pour Les Langues

CHAPITRE III METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE

3.1 Approche et Méthode 3.2 Population et échantillon 3.3 Plan de la Recherche

3.4 Technique de la Collecte des Données 3.5 Instrument de la Recherche

3.6 Technique de l’Analyse des Données

CHAPITRE IV RÉSULTAT ET INTERPRETATION 4.1 Introduction

4.2 Résultat d’Analyse

4.2.1 Intelligence Verbolinguistique et Compétence linguistique

4.2.2 Intelligence Intra personnelle et l’Autonomie

4.2.3 Intelligence Interpersonnelle, Socioculturelle et Sociolinguistique

4.2.4 Tâches et Ses Rapports

4.2.4.1 Intelligence Spatiovisuelle 4.2.4.2 Intelligence Musicale

4.2.4.3 Intelligence Corporelle-Kinesthésique

4.2.5 Intelligence LogicoMathématique et Structure des Phrases

(2)

CHAPITRE V CONCLUSION ET SUGGESTION Bibliographie

SINOPSIS Annexe 1 Annexe 2 Riwayat Hidup

(3)

CHAPITRE I

INTRODUCTION

À l’heure actuelle où il n’y a pratiquement plus de frontières, nous sommes

amenés à interagir avec les peuples d’autres cultures qui ont d’autres systèmes de

communication. En d’autres termes, nous sommes obligés de trouver un moyen

pour pouvoir comprendre ces autres langues différentes de la notre d’où

l’importance d’apprendre des langues (étrangères). L’Indonésie se situant au cœur

du globe n’est pas épargnée par cette situation exigeante.

La puissance des pays anglo-saxons tels que les États-Unis et la Grande

Bretagne, qui, cette dernière, avait imposé sa langue dans les ex-pays colonisés,

impose la compréhension et l’utilisation intenses de cette langue dans d’autres

pays où la (les) langue(s) officielle(s) ou nationale(s) n’est (sont) pas l’anglais.

Nous trouvons ainsi des curriculums d’enseignement obligés de l’anglais à partir

de niveau élémentaire dans pratiquement toutes les écoles de la planète y compris

en Indonésie.

Mais cet échange international ne se limite pas seulement aux pays

anglo-saxons malgré leur hégémonie. Elle s’étend à d’autres états dont les langues

vernaculaires et véhiculaires sont les langues de leurs ex-colonisateurs comme le

français et l’espagnol. Dans le cas de l’Indonésie, entourée par des puissances

asiatiques telles que la Chine, le Japon et la Corée du Sud, la connaissance de ces

(4)

Si l’anglais est obligatoire, l’enseignement d’autres langues dans des

écoles (secondaires) en Indonésie est aussi obligatoire. Cependant, le choix des

langues (mandarine, japonaise, coréenne, etc.) dans chaque école est laissé à la

politique de l’école concernée. Quant au français, il est enseigné à partir de lycée

et dans une minorité d’écoles.

Tant d’années à apprendre l’anglais, n’en parlons pas pour le français dont

le nombre total d’horaires de cours est beaucoup moins important, n’est pas

suffisant à nos élèves pour maîtriser cette langue. Il semble que seuls ceux ayant

plus d’argent peuvent se payer un cours supplémentaire dans des établissements

ou instituts de langue privée et donc améliorer leurs compétences. Encore faut-il

trouver le bon établissement.

En ce qui concerne la langue anglaise, il est facile de trouver des

institutions privées offrant des cours d’anglais, de bon marché jusqu’au cours de

luxe. Concernant le français, le choix s’arrête au plus à deux institutions (CCF,

Alliance Française).

Revenant au cas de l’enseignement de langues étrangères dans des écoles

indonésiennes, nous pouvons nous interroger quant à l’échec de la plupart des

écoliers à les maitriser à la fin de leurs études. Quelques élèves se montrent peut

être meilleurs que d’autres. Il est facile alors pour les enseignants d’avoir la

conscience tranquille et de se dire, que ceci est un fait ; que certains élèves sont

plus doués pour apprendre des langues étrangères que d’autres et il n’y a pas de

moyen d’aider ceux n’ayant pas cette ‘capacité innée’. Ceci devient une idée reçue

(5)

d’autre langue) ». Les indonésiens ayant l’habitude de passer de la langue locale

(en javanais, balinais, sundanais, batak, etc. …) à la Bahasa Indonesia. En effet,

on peut s’étonner de leur difficulté d’apprendre une langue étrangère.

Cette idée de ‘capacité innée’, voir de l’intelligence innée, évoquée plus

haut, oblige nos enseignants à chercher d’autres moyens permettant de faciliter

l’apprentissage d’une nouvelle langue. De plus, notre système scolaire favorise

plutôt les élèves étant doués en langue et ayant la capacité du raisonnement

logico-mathématique. Ces deux éléments sont évalués par le fameux test de

Quotient Intellectuel (QI). Ainsi, le professeur ne se charge pas de savoir si un

étudiant est fait pour l’histoire, des arts plastiques, ou d’autres domaines encore.

Au moins une fois de notre vie, nous avons fait ce test. Bon nombre

d’entre nous se disent alors « je ne réussirai jamais à l’école (voire dans la vie)

parce que mon QI est inférieure à 90 ». Combien d’entre nous ont eu une

mauvaise expérience parce que l’on nous traite d’ « imbéciles » pour la même

raison ? Pourtant, nous excellons dans beaucoup d’autres domaines tels que citées

dans le paragraphe précédent.

Il y a vingt ans, une théorie pouvant expliquer ce phénomène voyait le

jour ; la théorie d’Intelligences Multiples de Howard Gardner dans son livre

Frames of Mind publié en 1983. Gardner y critique le test de QI parce qu’il ne

reflète que l’intelligence verbale et l’intelligence logique d’un individu. De plus,

ce test avait été conçu par le monde occidental qui ne reconnaissait que ces deux

types d’intelligences. Ainsi, il ne prend pas en considération les autres

(6)

Bien qu’elle soit destinée au préalable pour enrichir la science cognitive, par

la suite, cette théorie attire plus le monde d’éducation et plus récemment elle

trouve sa place dans l’enseignement des langues étrangères. En effet, elle change

la vision des éducateurs sur le curriculum scolaire.

En ce qui concerne l’enseignement des langues étrangères, l’évolution des

méthodes et les longues recherches fastidieuses des experts en didactique de

langues emmènent les langues majeures des pays européens à adopter une

approche pouvant faciliter l’échange entre ces pays. Cette approche est l’approche

actionnelle où les apprenants sont considérés comme des acteurs sociaux qui

doivent exécuter des tâches. Ces recherches font naissance au Cadre Européen

Commun de Référence pour Les Langues.

CECRL change la manière dont on enseigne les langues et son évaluation

dans cette zone européenne. Il en est de même pour des pays hors de cette zone

qui enseignent des langues des pays membres. Dans le cas de FLE en Indonésie,

beaucoup de séminaires, colloques et stages ont été réalisés pour diffuser ce cadre

de référence européen par le Service de Coopération et d’Action Culturelle

rattaché à l’Ambassade de France en collaboration avec l’Association des

Professeurs de Français d’Indonésie.

Dans cette perspective, nous nous intéressons à la relation pouvant

submerger entre le CECRL et l’intelligence multiple. En d’autres termes, nous

nous interrogeons quels sont les éléments du CECRL et ceux de la théorie des

intelligences multiples qui peuvent se corréler. Puisque le manuel Le Mag’ a

(7)

voulons aussi savoir comment le manuel Le Mag’ intègre les activités exploitant

les intelligences multiples des apprenants.

L’objectif général de cette recherche est donc d’exploiter l’application de la

théorie d’Intelligences Multiples dans l’enseignement de langue étrangère plus

loin que les recherches déjà effectuées sur le sujet. Les objectifs spécifiques de

cette recherche sont de construire une relation entre le CECRL et la théorie des

intelligences multiples, c’est-à-dire comment l’approche que connait le CECRL

peut explorer les intelligences multiples que possèdent les apprenants, apercevoir

la possibilité sur l’exploitation d’intelligence multiple unique de chaque individu à

atteindre les objectifs de CECRL, saisir les activités se trouvant dans le manuel Le

Mag’ qui pourraient exploiter les intelligences multiples des apprenants. Nous

nous limitons ce travail au Le Mag’ 1 ; les niveaux Le Mag’ étant jusqu’au Le

Mag’ 4.

Cette recherche surgit entrainé par le désir de l’auteur à l’amélioration dans

le monde de l’enseignement notamment l’enseignement de FLE. L’auteur

souhaite que cette recherche puisse lui enrichir sur la connaissance générale du

monde de l’enseignement de langue étrangère ainsi que la connaissance spécifique

qui fait l’objet d’étude.

D’autre part, cette recherche pourrait élargir le champ de perception des

enseignants du français sur les innovations dans le domaine de l’enseignement de

FLE. Elle leur apporterait de nouvelle ressource à aborder durant leur travail et les

encouragerait à innover sans cesse ; d’où la possibilité de creuser encore plus les

(8)

La diffusion de cette idée d’intelligences multiples auprès des apprenants

leur donnerait un sentiment positif en découvrant ce qu’ils sont capables et non ce

qu’ils ne savent pas faire. En découvrant leur propre intelligence la plus forte, ils

n’ont plus de sentiment de devoir dire « Je ne maitriserai jamais une telle ou telle

langue ».

Le résultat de cette recherche pourrait donc inciter les établissements

scolaires ou universitaires à reformuler le syllabus de leur programme en prenant

compte les intelligences multiples qui peuvent être présentes dans chacun de leurs

élèves.

Bien que cette recherche donne une petite contribution dans le monde

éducationnel de l’enseignement du FLE, nous avons confiance qu’elle pourrait

apporter des informations nouvelles qui pourrait devenir des références pour les

chercheurs intéressés par le sujet. En effet, plein d’aspects importants sont encore

à aborder. Nous invitons alors vivement les enseignants ou futurs enseignants à

(9)

CHAPITRE III

METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE

3.1 Approche et Méthode

Le but général de cette recherche étant de comprendre la relevance entre le

CECRL et la théorie des intelligences multiples et découvrir les activités dans un

manuel de FLE proposé, nous avançons notre recherche par une approche

qualitative. Jacob cité dans Seliger & Shohamy (1997) élabore que « l’approche

qualitative essaie à présenter des data à partir d’une perspective des sujets

observés à ce que les biais culturelles et intellectuelles du chercheur ne déforme

pas la collection, l’interprétation, ou la présentation du data ». Nous allons alors

procéder par la méthode descriptive analytique.

3.2 Population et Echantillon

Le CECRL devient un cadre de référence pour les auteurs des manuels des

langues étrangères européennes. Même les manuels de l’anglais aux États-Unis

indiquent les niveaux adoptés en se référant aux critères du cadre (A1 – C1) en

plus des niveaux habituellement mentionnés (débutant, élémentaire,

(10)

Le Mag’ a été introduit par la Service Culturelle Association et Coopération

d’Indonésie pour être utilisés aux lycées indonésiens. Ainsi, nous choisissons ce

manuel Le Mag’ en tant que population de notre recherche. Il est utilisé à partir de

la classe 10 (équivalent au « seconde » de lycée français.) Cette classe utilise le

premier niveau du manuel : Le Mag’ 1 qui prépare les apprenants au niveau A1 du

cadre. Le Mag’ se constituant aux quatre niveaux, nous nous limitons notre

recherche à Le Mag’ 1.

3.3 Plan de la Recherche

Pour avancer dans une recherche, un chercheur doit la considérer comme

« un processus de planifier et d’organiser des éléments ou des composants

compris dans l’étude. Sans un plan cohérent, il nous est impossible d’exprimer des

hypothèses qui sont développées à partir des questions générales et nous ne

pouvons pas procéder à chercher des réponses. ». (Seliger & Shohamy, 1997).

Ainsi, nous allons diviser notre procédé en quatre phases :

i. Phase d’investigation

a. Préparer le projet de recherche

À ce stade, nous notons les problématiques qui surgissent dans

le monde d’enseignement de langues étrangères. Les devoirs préparés

pendant le cursus de ce programme de post-maîtrise nous permettent

de découvrir une théorie à exploiter dans le processus de

(11)

Une lecture plus repoussée nous amène à s’y intéresser afin de

créer un lien possible entre la théorie (de l’Intelligence Multiple) et la

recommandation du CECRL fortement incluse dans les manuels

d’apprentissage de langues étrangères.

b. Organiser le corpus, le temps et le lieu de la recherche

Par la suite, nous identifions un manuel utilisé par la plupart des

lycéens indonésiens. Le choix de public utilisant le manuel vient de

problématiques évoquées dans l’Introduction de ce mémoire.

ii. Réunir les instruments de la recherche (les théories relevant)

L’étape suivante est réunir la théorie des intelligences multiples et le

CECRL afin de construire un instrument pour avancer dans notre analyse.

Elle se fait par une recherche bibliographique et une recherche sur Internet.

iii. Phase d’analyse

a. Faire une étude bibliographique

Les théories étant assemblées, nous procédons à les étudier afin

d’avoir une meilleur compréhension du sujet. Il s’agit aussi de les trier

pour écarter ceux qui ne sont pas nécessaires et de récupérer des

supports bibliographiques.

b. Analyser le manuel

Après avoir étudié les théories nécessaires, nous analysons le

(12)

de chaque activité proposée. Par la suite, nous trions et organisons les

données pour regarder plus claire les profils et en déduire un

récapitulatif.

iv. Phase finale

a. Commenter le résultat de l’analyse des manuels

b. Exploration du résultat pour avoir une relevance avec la théorie

c. Conclure et suggérer des recommandations

d. Rédaction de la thèse

3.4 Technique de la Collecte Des Données

Les données sont des activités proposées dans le manuel. Nous définissons

les activités comme étant un ensemble des exercices dans chaque unité. De Lima

Bothello (2003) définit « activité » comme étant chaque section de l’unité.

Comme nous décrivons dans le chapitre II, chaque unité du manuel est divisée en

deux doubles pages ; la première double page se concentre sur la compréhension

et la production orale et la deuxième double page se concentre sur la

compréhension et la production écrite. Chaque double page contient des sections

comme décrites dans le chapitre II. Ces sections seront définies comme

« activité ».

Les exercices qui se trouvent dans la section Grammaire renvoient les

apprenants aux exercices de l’Atelier langue pour automatisation. Nous les

(13)

l’Atelier langue contenant deux ou trois exercices est considérée comme une seule Toutes les rubriques de Le Mag’ 1 entraîne l’utilisation de l’intelligence

verbolinguistique

Pour pouvoir posséder un choix élémentaire d’expressions simples pour les informations sur soi et les besoins de type courant (CECRL, 2000)

Intelligence Intra-personnelle

et Autonomie

Toutes les rubriques de Le Mag’ 1

permettent aux apprenants à travailler en autonomie ainsi qu’à faire une réflexion sur leur apprentissage

Intelligence Interpersonnelle

et Socioculturelle et

Sociolinguistiques - À toi ! (permettant l’interaction avec des camarades de la classe en utilisant

des registres appropriés)

- Observe les dessins/Observe les documents - Écoute et chante

- Écoute et lève les panneaux - Retrouve des phrases à partir des puzzles

- Crée un poster Intelligence

Logico-Mathématique

(14)

3.6 Technique de l’Analyse des Données

Nous allons traiter les données obtenues de façon qualitative (identifier,

classifier, interpréter, commenter).

Nous analysons les activités proposées dans le manuel de « Le Mag’1 »

afin de déterminer les profils d’intelligence de chaque activité. Nous procédons à

examiner les activités dans les huit unités du manuel. Ensuite, nous les classifions

selon le profil d’intelligence de Gardner. Cette classification prend en

considération le travail de Christisson. Nous cherchons recours également à la

(15)

CHAPITRE V

CONCLUSION ET SUGGESTION

5.1 Conclusion

Ce mémoire s’intéresse à la relation pouvant submerger entre le CECRL et

l’intelligence multiple. En d’autres termes, quels éléments dans le CECRL et les

intelligences multiples qui peuvent se corréler. Nous observons comment

l’exploitation d’intelligence multiple unique de chaque individu peut-elle atteindre

les objectifs du CECRL. Le manuel de le Mag’ 1 est choisi comme échantillon

puisqu’il est utilisé dans les établissements scolaires indonésiens. Nous analysons

comment il intègre les activités exploitant les intelligences multiples des

apprenants.

Sur le plan théorique, nous abordons quelques aspects : les caractéristiques

des apprenants, une aperçue sur l’intelligence, la description de la théorie de IM

de Howard Gardner, le CECRL, l’IM et l’apprentissage de langue étrangère.

Afin de fournir la meilleure condition d’apprentissage pour les apprenants,

il nous faut comprendre leurs caractéristiques ; comment ils perçoivent

l’apprentissage d’une langue étrangère. Selon son parcours, que ce soit

académique, professionnel, ou personnel, chacun apporte des stratégies différentes

pour surmonter les obstacles qu’ils rencontrent. Les linguistes appliqués sont

arrivés à distinguer deux types d’apprenants : un bon apprenant et un mauvais

(16)

L’intelligence d’un apprenant est souvent mise en question quant à sa

réussite dans l’apprentissage quelque soit la matière. Sachant que chaque individu

est unique avec ses faiblesses et ses forces, il revient au professeur d’exploiter ces

forces plutôt qu’avancer de manière à renforcer ses faiblesses d’où l’échec

d’apprentissage et donc, d’enseignement.

Plusieurs méthodes d’enseignement se voient évoluer à traverse des

siècles. Chaque méthode offre certains avantages mais aussi montre quelques

faiblesses à considérer. Le CECRL devient une référence pour les auteurs de

manuels de langue étrangère ou les enseignants en Europe. Cependant, il ne

prétend pas être une méthode qui adopte une approche particulière de

l’enseignement de langue étrangère. Par ailleurs, il prend en considération les

caractères uniques des apprenants. Il encourage également l’apprentissage en

autonomie.

IM définit l’intelligence non comme une entité mesurable par un test de QI

mais comme un ensemble d’intelligences qui caractérise un individu. Le CECRL

encourage cette caractéristique. Ce qui est le plus marquant, ils privilégient

l’autonomie (intrapersonnelle) et l’interculturalité, la socioculturelle, et la

sociolinguistique (interpersonnelle) dans le processus d’apprentissage des langues

étrangères. L’un des critères de la compétence linguistique décrit pour le niveau

A1 est « pouvoir comprendre un texte simple surtout à l’aide visuelle » ce qui

affirme l’abondance d’illustrations dans le manuel Le Mag’ 1. Ce critère permet

(17)

Le Mag’ en tant que manuel pour adolescents suit les recommandations du

CECRL pour atteindre le niveau requiert. Les activités proposées promeuvent les

profils d’intelligences des apprenants en les combinant pour chaque activité.

Cependant, il est noté aussi que l’intelligence C/K n’est pas tellement à l’honneur.

Ceci peut être un sujet intéressant. L’adolescence est une période où on a besoin

plus de bouger, de s’exprimer. Ils sont actifs. De Lima Bothello propose quelques

suggestions pour atteindre cette manière de travail. Il suffit en effet de changer la

disposition de classe par exemple.

Il faut mettre en conscience que la langue n’est pas seulement une

connaissance, mais aussi un moyen de communication. La communication ne se

fait pas en s’asseyant ; elle bouge. Dans l’enregistrement du séminaire

international à Barcelone, novembre 2008, un intervenant a fait remarquer qu’il

était étonné qu’il puisse utiliser la langue apprise dans les rues. De ce fait, en tant

qu’enseignant, nous devrions faire en sorte que l’enseignement de langue

étrangère se fasse de manière aussi naturelle que possible.

Par ailleurs, pendant l’âge d’adolescence, les apprenants ont besoin de

bouger et non restent assis à recevoir toutes les informations que le professeur leur

transmet. D’autant plus, c’est un apprentissage de langue où normalement, on

l’utilise en dehors de cadre de l’école.

Nous formons des individus qui interagissent avec leur environnement. La

langue est leur moyen de communiquer donc tout objectif doit être formulé à ce

(18)

5.2 Suggestion

Le guide pédagogique du manuel est assez explicite dans l’explication de

l’exploitation du manuel. Cependant, l’enseignant pourrait la modifier afin d’offrir

aux élèves les moyens pour apprendre les langues à leur convenant.

L’unité 0 du manuel qui sert à introduire comment saluer et faire une

distinction entre les personnes pourrait se faire autrement. Les deux premières

pages de cette unité servent une base de départ. Le professeur peut commencer en

saluant les élèves et leur demander à aussi le saluer et saluer leurs camarades sans

regarder d’abord le contenu du manuel.

Pour mémoriser les objets, le professeur peut leur demander à mettre une

étiquette sur chaque objet que les élèves peuvent avoir. Les quatre consignes « de

base » qui se trouvent dans la page huit peuvent être donnés en faisant des gestes.

Les élèves confirment leur compréhension à travers les exercices qui s’y trouvent.

En ce qui concerne les professions, le professeur peut se référer aux personnes,

célèbres ou non, qu’ils connaissent bien.

Comme nous avons évoqué un peu dans le chapitre précédent, tous les

lyrics des chansons sont mis en couleur ; ce qui attire les élèves. Cependant, pour

la chanson des chiffres (p. 13), le professeur pourrait le modifier en contribuant le

même couleur pour chaque chiffre et son écriture en lettre (ex. bleu pour le chiffre

1 et son écriture, un). Certes, les élèves peuvent associer tout de suite par l’ordre

(19)

Il est évident que le professeur ne peut pas être excellent en tout. Il ne peut

pas à chaque fois conduire une leçon qui intègre tous les types d’intelligence.

Ainsi, avant le commencement de l’apprentissage, il est intéressant de conduire un

inventaire de leurs profils d’intelligence comme suggère Christisson (2005)1. Cet

inventaire sera utilisé pour prévoir quel type d’intelligence qui pourrait plus

mettre en avant.

Le nombre des recherches qui investiguent l’application de la théorie des

intelligences multiples augmente considérablement. Une recherche qui essaie

d’établir un pont entre les intelligences multiples et le CECRL n’est pas encore

trouvée. Nous sommes conscients que ce mémoire est loin d’être parfait. De ce

fait, nous invitons aux professionnels de la pédagogie ou des linguistes appliqués

à mener des recherches pour investiguer plus loin et si possible, de proposer un

moyen d’évaluation qui permet d’intégrer les éléments que nous établissons dans

le chapitre III.

(20)

Bibliographie

Abdelgeber, S. (2005, novembre 6). Cahier Pédaeoeique. Consulté le septembre 8, 2008,

sur Cahier Pédagogique: http://www.cahiers-pedagogiques.com/article.php3?id_article=1974

Amstrong, Thomas (2004). Trad. Sekolah Para Juara: Menerapkan Multiple Intelligences di Dunia Pendidikan. Bandung : PT. Mizan Pustaka

Arnold, J., & Fonesca, M. C. (2004). Multiple Intelligence Theory and Foreign Language

Learning: A Brain-based Perspective. International Journal of Enelish Studies, 4 (1),

119-136.

Basyari, I. W. (2008). Multi Kecerdasan dan Pembelajaran Thematik di SD (Untuk

kalanean sendiri). Cirebon: Fakultas Keguruan dan Ilmu Pendidikan - Universitas Swadaya Gunung Djati.

Brown, H. D. (1991). Breakine The Laneuaee Barrier. Yarmouth: Intercultural Press, Inc.

Christisson, Mary Ann (2005). Multiple Intellieences and Laneuaee Learnine. California:

Alta Book Center Publishers.

Conseil de l'Europe. (2000). Un Cadre Éuropéen de Référence pour les Laneues:

Apprendre, Enseiener, Évaluer. Strasboug: Conseil de l'Europe.

Courtillon, J. (2003). Élaborer un cours de FLE. Paris: Hachette Livre.

Cyr, P. (1998). Les Stratéeies d'Apprentissaee. (C. Germain, Ed.) Paris: CLE International.

de Lima Bothelo, M. d. (2003, November). Multiple Intelligence Theory in English Language Teaching - An Analyse of Current Textbooks, Materiels and Teachers' Perception. Ohio, United States of America.

Richards, J. C., & Rodgers, T. S. (2001). Approaches and Methods in Laneuaee Teachine

(1 ed.). Cambridge: Cambridge University Press.

Scrivener, J. (1998). Learnine Teachine - A euidebook for Enelish Laneuaee Teachers.

Oxford: Macmillan Education.

Seliger, H. W., & Shohamy, E. (1997). Second Laneuaee Research Methods. Oxford:

Oxford University Press.

Figur

Table de Matières

Table de

Matières p.1

Referensi

Memperbarui...

Related subjects :